La capoeira

Danse ou art de combat ?

La capoeira est à la fois une lutte et une danse, originaire du Brésil.
C’est une défense personnelle, un sport, une thérapie du corps, une culture populaire, un folklore et bien plus encore. C’est un moyen de s’explorer, de se découvrir et de se surpasser.

Inventée par les esclaves pendant la traite négrière, la capoeira est l’expression d’un peuple opprimé, à la recherche de survie, de liberté et de dignité.

Elle s’adresse à toute personne, qu’elle soit jeune ou moins jeune. Chacun y trouvera certainement plus qu’un sport habituel.

MESTRE BIMBA

Créateur de la capoeira regionale

Mestre Bimba, de son vrai nom Manoel dos Reis Machado est né le 23 novembre 1900 dans le « bairro » (quartier) do Engenho Vvelho, à Salvador. Il est décédé le 5 février 1974.

Il est le père de la capoeira « Regional » (qui se distingue de la capoeira « Angola »).

Son père, Luis Cândido Machado, était un ancien esclave. Il était un maître réputé de batuque, une lutte traditionnelle originaire d’Afrique.

Dans les années 1930, Mestre Bimba crée la capoeira « Regional » qu’il qualifie de véritable lutte très complète. C’est un mélange de batuque et de capoeira « Angola », additionné de quelques coups.

Mestre Camisa

Fondateur du groupe Abada

Mestre Camisa, de son vrai nom José Tadeu Cardoso, est né en 1956 à Jacobina, dans l’Etat brésilien de Bahia. Sa famille comptait déjà cinq capoeiristes. Il a commencé la capoeira dans les années 60 avec son grand frère, Camisa roxa.

Plus tard, il est parti s’entraîner dans l’académie de Mestre Bimba, qui l’a formé. Il a fait le tour du Brésil en faisant des démonstrations de capoeira avec son frère, Camisa Roxa. En 1972, à 16 ans, il décide de vivre à Rio et commence à donner des cours dans des académies.

En 1988, Camisa crée le groupe Abadá-Capoeira. Il utilise le caractère ludique de la Capoeira pour aider l’élève à découvrir ses aptitudes, tant physiques qu’intellectuelles. Il apprend à chanter, à jouer des instruments et enseigne un vrai style de vie. Pour lui, la ruse est une façon d’affronter les difficultés de la vie de manière saine.

Mestre Camisa est considéré comme l’un des capoeiristes les plus techniques du monde. On le surnomme le Pelé de la capoeira.